— be.nomads.be

Archive
May, 2013 Monthly archive

Plonger le marin dans un bain de bruine fine et de ciel couvert! Gardez-le immergé pendant 5 à 6 semaines et voyez comment il se comporte.
Son teint hâlé disparaît, sous ses yeux, de petites poches apparaissent, malgré de nombreuses heures de sommeil, il est toujours fatigué. Mettez-le en présence de bons amis, de proches, de la famille, il récupère rapidement bonne humeur et joie de vivre. Mais le répit est de courte durée, le froid l’immobilise a nouveau rapidement, la lumière blafarde du printemps belge si original l’achève immédiatement. Le marin est peu adapté a la vie trépidante du plat pays… Et c’est heureux finalement car de longues navigations, des heures de plages, de pêche, de découverte et de plaisirs simple l’attendent encore. Il le sait, c’est son choix.
Quarante jours n’auront pas suffit a satisfaire toutes nos envies. Tant de choses a faire, d’amis a revoir et ce temps qui file si vite. Je n’aurai pas trouvé le temps de faire tout ce que j’avais imaginé. C’est vraiment étonnant comme la perception de temps est si particulière en Belgique.

Lire...